`` Coût économique des discriminations - CFTC
Suivez-nous

Le coût économique des discriminations

22 décembre 2016 | Social

  • Partage

Les discriminations ont un coût économique ! Si les 2 populations les plus concernées n’étaient pas discriminées sur le marché du travail, le PIB augmenterait de 6,9 %, soit 150 milliards d’euros !

fotolia

Les discriminations conduisent à se priver de personnes à potentiel élevé

Son évaluation est une première. Si les deux populations les plus concernées – les hommes originaires du continent africain et des DOM, et les femmes – n’étaient pas discriminées sur le marché du travail, le PIB augmenterait de 6,9 %, c’est-à-dire de 150 milliards d’euros !

L’étude de France Stratégie se concentre sur deux types de discriminations. D’une part, celles qui interdisent l’accès aux postes qualifiés conduisent à se priver de personnes à potentiel élevé. Il faut donc plus de personnes (moins performantes), ce qui coûte plus, pour produire la même quantité. Le gain et par conséquent les recettes fiscales et sociales sont donc plus faibles. D’autre part, les discriminations qui interdisent l’accès à l’emploi en général maintiennent des populations hors du monde du travail. Moins nombreux à travailler, nous produisons moins, ce qui limite les recettes alors que les dépenses sont plus importantes, notamment sous l’effet du chômage. Cela implique, au passage, que des entreprises préfèrent ne pas embaucher que d’employer une femme ou un homme d’origine africaine.

 

Actualités, ressources, ne manquez rien abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, ressources, ne manquez rien…

Abonnez-vous à la newsletter !