`` Index égalité femmes-hommes
Suivez-nous

Index égalité femmes-hommes

Chaque année, les entreprises d’au moins 50 salariés doivent calculer et publier sur leur site internet leur Index de l’égalité femmes-hommes.

La CFTC obtient un score de 64/100*


*Ce score est extrapolé à partir d’un score sur 85, l’indicateur de retour de congés maternité n’étant pas calculable.

 

Les 54 points sur 85 sont obtenus comme suit :

  • Indicateur écart de rémunérations : 14/40

Le faible score obtenu cette année pour cet indicateur s’explique par les mouvements naturels du personnel (départ de salariées, postes non remplacés).

  • Indicateur écart de taux d’augmentations individuelles : 35/35
  • Indicateur hautes rémunérations : 5/10

La CFTC va mettre en œuvre les mesures nécessaires pour corriger cette situation.

Mesures correctives index égalité femmes-hommes

La direction du siège confédéral de la CFTC a rencontré sa délation syndicale afin de négocier un accord d’entreprise visant à déterminer les mesures correctives pour gommer les écarts révélés par le calcul de l’index pour l’année 2021 et les objectifs permettant de les résoudre, dans le but de poursuivre sa démarche visant à proscrire toute différence de traitement en considération du sexe.

Les mesures correctives retenues portent sur :

L’accès à l’emploi

La Direction s’engage à ce que, lorsqu’un déséquilibre sera constaté, la candidature du sexe sous représenté sera, à compétences égales, privilégiée. Ces règles s’appliqueront également pour le recrutement des stagiaires et des étudiants en alternance, ainsi que pour les mobilités et sélections internes.

La garantie de l’égalité salariale

La Direction s’engage :

1.

lors des recrutements, à être vigilante pour garantir une égalité salariale, en assurant une cohérence en fonction des compétences, de l’expérience, des qualifications, dans le salaire proposé à l’embauche de tout nouveau salarié, quel que soit le sexe, avec les salaires (hors ancienneté) des salariés occupant le même poste.

2.

à mettre en place des mesures de rattrapage pour toutes les situations présentant un écart ou un retard dans l’évolution de la rémunération lors des campagnes d’augmentation individuelle.

Il sera en parallèle rappelé, aux responsables hiérarchiques, les obligations légales en matière d’égalité salariale entre les femmes et les hommes.

La direction sera vigilante au respect de l’application de ce principe.

3.

à être davantage attentive à ce que des écarts ne se créent pas avec le temps entre les femmes et les hommes tout au long de la vie professionnelle au sein de l’entreprise.

La réévaluation salariale au retour de congé maternité/congé d’adoption/congé parental

Afin d’assurer la protection de la carrière professionnelle d’une femme, lors de son retour de congé maternité, en termes d’évolution professionnelle et salariale, la Direction s’engage à ce que la salariée bénéficie à son retour :

1.

d’un entretien professionnel avec son/sa responsable hiérarchique.

2.

d’une augmentation égale à la moyenne des augmentations individuelles perçues, pendant la durée du congé maternité, par les salariés relevant de la même catégorie professionnelle (poste ou classification équivalente).

Actualités, ressources, ne manquez rien abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, ressources, ne manquez rien…

Abonnez-vous à la newsletter !