Crise sanitaire : les aides d’urgence ouvertes aux jeunes

Crise sanitaire : les aides d’urgence ouvertes aux jeunes

Partager

Jeudi 18 février 2021
Jeunes

"C'est dur d'avoir 20 ans en 2020"

Les jeunes sont en première ligne de la crise sanitaire. Vous avez moins de 30 ans et avez des difficultés à trouver un emploi, à subvenir à vos besoins ? Sachez que le Gouvernement a mis en place des aides d’urgence. Nous vous aidons à vous y retrouver.

« C’est dur d’avoir 20 ans en 2020 », déclarait le Président de la République le 14 octobre 2020. Et en ce début d’année 2021, la fin de la crise du Covid-19 semble encore loin. C’est pourquoi le Gouvernement a prévu des aides financières exceptionnelles pour les jeunes les plus en difficulté. Si vous avez moins de 30 ans, que vous êtes à la recherche d’un emploi et avez peu de ressources, vous faites peut-être partie d’un des quatre publics ciblés.

Quel que soit votre âge, vous avez enchaîné des contrats courts en 2019 et n’avez pas pu travailler en 2020

Vous avez droit à une garantie de revenus de 900 euros minimum si en 2019 vous avez travaillé la plupart du temps en CDD ou en contrat d’intérim et que vous n’avez pas pu travailler en 2020.

Plus précisément, vous devez :

  • résider sur le territoire national ;
  • être inscrit à Pôle emploi entre novembre 2020 et mai 2021 jusqu’au dernier jour du mois considéré.

De plus, vous devez, en 2019 :

  • avoir travaillé au moins 138 jours, dont 70 % minimum des 138 jours en CDD ou contrat d’intérim ;
  • avoir perçu moins de 900 euros brut par mois (en salaires, indemnités, allocations, aides, etc.) ;
  • en cas d’allocation chômage, avoir perçu, moins de 33 euros par jour.

Vous avez droit à cette garantie de revenus que vous perceviez ou non l’allocation chômage. Vous y avez droit aussi si vous êtes bénéficiaire du RSA.

La garantie de revenus se traduit par une prime couvrant les mois de novembre 2020 à mai 2021 (7 mois) :

  • Si vous êtes bénéficiaire du RSA, votre prime est un forfait de 335 euros par mois.
  • Si vous êtes demandeur d’emploi, on calcule la somme des revenus suivants, perçus au cours du mois concerné : allocation de retour à l’emploi ou rémunération de formation de Pôle emploi ou rémunération de fin de formation, + 60 % de vos revenus professionnels. 

Les aides pour les mois de novembre et décembre 2020 ont été versées automatiquement par Pôle emploi le 5 février 2021. Les versements pour les mois de janvier à mai 2021 doivent être effectués ultérieurement.

Vous n’avez aucune démarche à accomplir. Pôle emploi vérifie automatiquement les conditions. Vous êtes informé du versement de la prime par SMS ou mail. En cas de demande de pièces complémentaires, un courrier vous est adressé pour vous en informer.

Plus d’informations

Vous avez moins de 30 ans, vous êtes nouvellement diplômé, ex-boursier et demandeur d’emploi

Vous avez droit à une aide mensuelle correspondant à 70 % du montant net de la bourse que vous perceviez pendant votre dernière année d’études, + 100 euros si vous ne vivez plus chez vos parents et que vous devez vous loger.

Pour percevoir cette aide, vous devez : 

  • être âgé de moins de 30 ans le jour de votre demande ;
  • avoir obtenu un diplôme de niveau bac + 2 minimum (DUT, BTS, DEUST), validé en 2020 ou 2021 ;
  • avoir bénéficié d’une bourse de l’enseignement supérieur attribuée sur critères sociaux au cours de la dernière année de préparation du diplôme ;
  • être inscrit à Pôle emploi ;
  • être disponible, le jour de la demande, pour occuper un emploi ;
  • vous ne devez pas être en formation (de niveau bac + 2 minimum) au moment de la demande ;
  • ni être inscrit dans une autre formation de niveau bac + 2 l’année suivant l’obtention du diplôme ;
  • ni percevoir, au moment de la demande, l’aide au retour à l’emploi, l’allocation de solidarité spécifique ou l’allocation des travailleurs indépendants ;
  • ni percevoir le RSA ou l’allocation « Garantie Jeunes« .

L’aide est versée automatiquement par Pôle emploi à compter du 5 février 2021, et ce durant 4 mois, à condition que vous renouveliez votre inscription à Pôle emploi et actualisiez votre situation chaque mois. Elle est versée après validation de l’actualisation mensuelle et au plus tard le 20 du mois suivant.

Si vous pensez remplir les conditions, vous pouvez aussi en faire la demande avant le 30 juin 2021, en complétant un formulaire en ligne. Votre demande doit alors contenir : 

  • une copie de votre attestation de réussite au diplôme ;
  • une copie de votre attestation d’attribution de la bourse sur critères sociaux, précisant le montant perçu ;
  • un justificatif de domicile, s’il est distinct de celui de vos parents (facture d’électricité, bail, etc.) ;
  • une attestation sur l’honneur (incluse dans le formulaire) précisant que vous êtes à la recherche d’un emploi et n’êtes pas engagé ni inscrit dans une nouvelle formation.

Plus d’informations

Vous êtes un demandeur d’emploi de moins de 26 ans, en accompagnement intensif à Pôle emploi ou l’Apec et percevez moins de 300 euros par mois

Vous pouvez éventuellement bénéficier d’une aide de 497,01 € par mois maximum (1491,03 € maximum sur 6 mois) si vous êtes un demandeur d’emploi de moins de 26 ans bénéficiaire de l’accompagnement intensif jeune (AIJ) de Pôle emploi (ou équivalent de l’Apec), et que vos revenus (salaire, indemnité de stage, allocation ou aide) ne dépassent pas 300 euros par mois.

Vous devez être inscrit à Pôle emploi et être âgé de moins de 26 ans au moment de la demande.

Pour déterminer le montant de l’aide, Pôle emploi sollicite un diagnostic social et financier de votre situation par la Mission locale

L’aide est versée à compter du 5 février 2021 pendant 4 mois, et peut être attribuée jusqu’au 31 janvier 2021.

Plus d’informations.

Vous avez moins de 25 ans et êtes bénéficiaire d’une APL ou de la prime forfaitaire pour reprise d’activité au titre de l’ASS

Vous avez droit à une aide exceptionnelle de solidarité de 150 euros, + 100 euros par enfant à charge :

  • si vous êtes bénéficiaire de la prime forfaitaire pour reprise d’activité de Pôle emploi au titre de l’Allocation Spécifique de Solidarité (ASS) ;
  • OU si vous êtes bénéficiaire d’une APL de la Caf, avec une condition pour percevoir l’aide de 150 euros : 
    • ne pas être étudiant ;
    • ou être étudiant et, en même temps, apprenti ou salarié.

Cette aide vous a été versée automatiquement le 27 novembre 2020.

Plus d’informations

 

Lire aussi : “1 jeune, 1 solution”, le plan du gouvernement pour les 16-25 ans

 

Audrey Iacino et Laurent Barberon