Pourquoi adhérer à un syndicat ?

Pourquoi adhérer à un syndicat ?

Partager

Vendredi 19 juillet 2019

Adhérer à un syndicat, c’est faire le choix de ne pas être seul au sein de l’entreprise, d'agir collectivement pour faire respecter ses droits. Les motivations et le degré d’engagement varient d’un adhérent à l’autre. Pourquoi se syndiquer ? Quels sont les avantages à en retirer ? La CFTC répond à vos questions.

Adhérer à un syndicat : mode d’emploi

Qui peut se syndiquer ?

Chaque travailleur peut choisir d’adhérer à un syndicat. La liberté syndicale est un droit fondamental inscrit dans les textes de loi. Elle s’accompagne, pour l’employeur, de l’interdiction d’exercer toute forme de discrimination à l’encontre de l’adhérent.
Ce droit à être syndiqué n’est pas réservé aux salariés, ni au secteur privé. Fonctionnaires, agents contractuels de la Fonction publique, demandeurs d’emploi, retraités et étudiants peuvent également être membres d’un syndicat. Et ce indépendamment de leurs sensibilités politiques, religieuses ou philosophiques. Il convient en ce sens de rappeler l’indépendance de notre syndicat. La CFTC est particulièrement fière de la diversité qui la compose : l’adhésion est ouverte à tous.

Comment adhérer à un syndicat ?

Les modalités d’adhésion dépendront de votre situation professionnelle, de votre secteur d’activité, ainsi que du département de votre lieu de travail (ou domicile si vous êtes étudiant, demandeur d’emploi, retraité). Pour obtenir des informations sur l’adhésion à la CFTC, vous pouvez remplir notre formulaire en ligne, ou bien contacter votre union départementale/régionale. En adhérant à la CFTC, vous serez rattaché à l’une des nos structures (fédérations ou unions), garantes pour chacune des valeurs qui constituent notre identité.

À quoi s’engage l’adhérent ?

À rien, si ce n’est à s’acquitter du montant de sa cotisation (proportionnel à ses revenus et déductible fiscalement à hauteur de 66 %). Cette cotisation permet au syndicat de financer son activité, d’informer ses adhérents, de former ses militants…

En plus de la liberté de se syndiquer et de choisir son syndicat, chaque adhérent peut s’impliquer librement dans l’organisation qu’il a choisie, et la quitter à tout moment.

Il ne faut pas confondre adhérer et militer : chacun décide de son degré d’engagement et du temps qu’il souhaite y consacrer. L’affiliation à un syndicat est par ailleurs personnelle et confidentielle : l’adhérent n’est pas tenu d’en informer sa hiérarchie, ni ses collègues.

Pourquoi se syndiquer ?

Les bénéfices à retirer de votre adhésion sont multiples. Ils varieront en fonction de votre implication dans la vie de votre entreprise et de votre organisation syndicale. Adhérer à un syndicat, c’est notamment :

  • Être mieux informé
    Vous connaîtrez vos droits, suivrez l’évolution de la législation, bénéficierez de sources d’information fiables. Vous saurez également à qui vous adresser en cas de problème, où trouver de l’aide… Vous ne serez pas isolé.
  • Relayer les bonnes informations
    À votre tour, vous pourrez aider et informer les autres, être utile à la vie de l’entreprise. Si vous souhaitez faire connaître votre appartenance à un syndicat et partager vos informations, vous deviendrez un interlocuteur de qualité pour vos collègues.
  • Avoir la possibilité de s’engager à différents niveaux
    Vous pourrez vous présenter aux élections professionnelles avec l’appui de votre organisation syndicale (OS), devenir représentant du personnel, être désigné délégué syndical… Vous pourrez échanger, débattre et négocier (à l’échelle du syndicat, de l’entreprise, des branches et peut-être même au niveau national).
  • Développer son réseau socio-professionnel
    Vous rencontrerez d’autres adhérents, des experts, des militants, des professionnels issus de différents milieux… À la CFTC, nous pensons qu’adhérer à un syndicat, c’est aussi élargir ses horizons, approfondir son expertise, et pourquoi pas accéder à de nouvelles fonctions.

Les droits et les avantages de l’adhérent

Se syndiquer, c’est aussi accéder à des outils d’information, de protection sociale, d’assistance juridique… C’est se doter de moyens concrets, qui vous aideront au quotidien dans votre vie de travailleur mais également dans vos aspirations personnelles.

  • Accès aux aides et aux moyens du syndicat
    Chaque membre bénéficie des ressources, humaines et matérielles, de son organisation syndicale : un réseau d’experts, des moyens techniques, des informations exclusives… Les “+ adhérents” de la CFTC comprennent également une couverture sociale complète : information juridique, “contrat solidarité vie syndicale”, mutuelle CFTC-PMF, la plateforme JuriAssistance
  • Accès à la formation
    En plus du congé annuel de formation économique, sociale et syndicale dont peuvent bénéficier tous les salariés (syndiqués ou non), l’adhérent a généralement accès à des ressources gratuites, fournies par son syndicat, qui lui permettent de s’informer et de se former plus facilement. À la CFTC, nous mettons à la disposition de nos adhérents des outils pédagogiques accessibles en ligne : c’est le portail formation.CFTC.
  • Confidentialité et protection juridique
    Comme nous l’avons vu, l’adhérent qui ne souhaite pas s’engager ni militer est libre de garder son appartenance syndicale confidentielle, y compris vis-à-vis de son employeur. Dans le cas inverse, le code du travail protège le salarié syndiqué contre toute forme de discrimination.

Quelle que soit votre situation, adhérer à un syndicat peut vous offrir de réels avantages. Existe-t-il des risques en contrepartie ? Votre adhésion sera-t-elle mal vue par votre hiérarchie ? Nuira-t-elle à votre carrière ?
La CFTC répond aux idées reçues : lire notre article “Y a-t-il un risque à se syndiquer ?”.

Crédit photographique : Bernard Gouédard