Étudiants :  Quelles démarches, quelles aides pour votre logement ?

Étudiants : Quelles démarches, quelles aides pour votre logement ?

Partager

Vendredi 19 juillet 2019
Logement

Le moment des études est primordial pour construire sa vie future. Toutefois, c’est aussi un moment où chaque dépense compte et surtout celles liées au logement. Le loyer et les factures peuvent vite être un frein à la vie étudiante. Alors comment se loger lorsqu’on est étudiant ? À qui s’adresser et peut-on être aidé ? La CFTC vous dit tout !

Différentes pistes pour se loger

  • Les résidences étudiantes

Les résidences étudiantes sont souvent les premières pistes explorées. Mais il est parfois difficile de trouver une place pour s’y loger. Si vous souhaitez en intégrer une pour la rentrée de septembre, vous devez faire votre demande en même temps que votre demande de bourse, entre le 15 janvier et le 31 mai via le dossier social étudiant (DSE). Vous aurez une réponse dès la fin juin. 

Vous pouvez également opter pour une résidence étudiante privée, dans ce cas rendez-vous sur arpej.fr et adele.org.

  • Les logements du CROUS

Le centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) propose aux étudiants deux types de logements. 

– Des résidences traditionnelles avec des chambres de 9 à 14m2 avec ou sans salle de bain individuelle ou des studios individuels de 15 à 20m2.

– Des résidences conventionnées avec des logements plus grands, meublés et équipés, allant du studio au T3 pour les colocations.

Vous pouvez retrouver les infos nécessaires ici : https://trouverunlogement.lescrous.fr/

  • Une location ou une colocation dans le parc privé

Hormis ces premières solutions, sachez que beaucoup d’autres options s’offrent à vous, notamment dans le parc privé. LocService, associé à Action Logement, propose ainsi de mettre en relation des particuliers pour une location ou une colocation. Vous êtes contacté directement par les propriétaires et ne payez aucun frais d’agence.

  • Un hébergement collectif avec l’Unjah

L’Union nationale pour l’habitat des jeunes (Unhaj) accompagne les jeunes dans l’accès à un logement autonome. Elle propose notamment des hébergements collectifs.  

  • Un logement social 

De façon plus exceptionnelle, un logement social peut vous être accordé avec un bail d’un an. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site bienveo.fr.

  • Une chambre chez l’habitant

Autre option à explorer : la chambre chez l’habitant. Certains propriétaires disposent d’une chambre libre qu’ils peuvent mettre à disposition d’un étudiant. Il s’agit souvent d’une solution très économique proposée par de plus en plus de sites, comme par exemple Roomlala.

  • Un logement de courte durée

Vous avez besoin de vous loger sur une courte période, pour un stage par exemple ? Pensez au bail mobilité, un contrat de location temporaire qui peut être conclu pour une durée de 1 à 10 mois.

Bon à savoir

L’état met à votre disposition une plateforme dédiée aux étudiants : 

http://www.etudiant.gouv.fr/pid33632-cid96327/aides-au-logement-et-a-la-caution-locative.html

Quelles sont les aides dont vous pouvez bénéficier ?

Qu’elles proviennent de la CAF ou d’Action Logement, des aides financières sont disponibles pour aider les étudiants à financer leur logement que ce soit pour le loyer, la caution ou le dépôt de garantie.

  • Des aides au paiement du loyer

Parce que le budget des étudiants est souvent serré, il existe des aides qui permettent d’alléger le montant du loyer. 3 types d’aides peuvent vous être accordées par la CAF selon la nature de votre logement et votre situation familiale.

  • L’aide personnalisée au logement (APL) peut vous être accordé si vous êtes étudiant célibataire ou en couple avec ou sans personne à charge, résidant dans un logement conventionné en métropole.
  • Si vous êtes étudiant célibataire ou en couple, sans personne à charge et que vous résidez dans un logement social vous pouvez prétendre à l’ALS ou à l’ALF si votre logement est à caractère familial.
  • Enfin, sous certaines conditions, si vous rencontrez des difficultés pour assurer les dépenses de votre logement (factures, loyers…), vous pouvez également bénéficier du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL).
  • Pour en savoir plus, faire une simulation ou une demande d’aide rendez-vous sur le site de la CAF : http://www.caf.fr/allocataires/actualites/2018/aide-au-logement-etudiant

Logement étudiant : comment le financer ?

Logement étudiant : comment le financer ? A voir aussi : Action Logement : C’est quoi ? qui peu en bénéficier ? https://www.cftc.fr/actualites/action-logement-cest-quoi-beneficier

Publiée par Syndicat CFTC sur Lundi 15 juillet 2019

Bon à savoir

Si vous percevez une aide au logement, vous n’êtes alors plus considéré comme étant à charge de vos parents pour le calcul des prestations familiales.

Si vos parents ou vos proches ne peuvent pas se porter caution pour votre futur logement étudiant, vous pouvez profiter du  dispositif Visale. La garantie Visale est un service gratuit proposé par Action Logement qui offre aux étudiants majeurs, sans conditions de ressources, une caution locative gratuite pour tout type de logement.

Si vous n’avez pas les fonds nécessaires au dépôt de garantie de votre logement, l’avance loca-pass® permet de le verser immédiatement ce montant puis de le rembourser petit à petit, sans payer d’intérêts, sur une durée maximale de 25 mois. 

Ces aides sont gérées par Action Logement, pour en savoir plus visitez le site : https://www.actionlogement.fr/

  • Des aides pour s’informer, réaliser ses recherches 

De nombreuses associations peuvent également vous venir en aide en vous conseillant ou en vous proposant des outils de recherche comme la Fédération Habitat et Humanisme ou les Agences départementales pour l’information sur le logement (ADIL)

Crédit photographique : StockSnap / Pixabay