Création d’un compte adhérent CFTC : l’atout gagnant – L’édito d’Eric Heitz

Création d’un compte adhérent CFTC : l’atout gagnant – L’édito d’Eric Heitz

Partager

Mercredi 27 mai 2020
Bon à savoir

En mai 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en vigueur dans toute l’Union européenne. Ce texte, qui s’impose depuis deux ans dans notre pays, a pour but de protéger les citoyens contre toute utilisation abusive de leurs données personnelles. L’enjeu est d’éviter que des données personnelles fournies à un interlocuteur dans un objectif déterminé ne soient transmises à d’autres, ou encore utilisées à d’autres fins, notamment pour exploitation commerciale.

Afin de préserver la vie privée des citoyens, le RGPD définit aussi un certain nombre de données personnelles dites « sensibles ». L’appartenance syndicale est l’une d’entre elles. A ce titre, l’ensemble des structures de la CFTC est directement impacté par la mise en oeuvre du RGPD. Celle-ci sera pleinement effective à partir d’octobre prochain, date à laquelle le consentement sur l’utilisation de leurs données sera recueilli auprès de tous les adhérents via le site qui leur est dédié.  

Certes, ce règlement induit un ensemble de contraintes. Mais il faut mettre dans la balance la formidable occasion qu’il donne de moderniser le lien entre la CFTC et chacun des ses adhérents !

Pour ces derniers, c’est l’opportunité d’avoir accès à leurs informations personnelles en créant un compte sur l’espace adhérent. En la matière, ils pourront compter sur l’accompagnement des services confédéraux. Ne leur restera plus qu’à compléter ces informations qu’ils pourront ensuite actualiser autant que de besoin. Dans le même temps, les adhérents pourront découvrir la mine de services et d’informations dont regorge l’espace adhérent : JuriAssistance, la plateforme de e-learning, les actus et autres outils…

Côté structures CFTC, le gain est évident : ces données directement actualisées par l’adhérent, plus fiables et immédiatement prises en compte dans notre base de données, simplifieront la gestion du fichier INARIC. Elles permettront donc de diminuer le travail administratif des équipes militantes au profit de notre coeur de métier, l’accompagnement sur le terrain. 

Adhérents et militants, nous avons bel et bien tout à gagner du RGPD !