La qualité de vie au travail, un moyen de travailler ensemble ?

La qualité de vie au travail, un moyen de travailler ensemble ?

Partager

Lundi 14 juin 2021
Semaine de la QVT

La Semaine de la QVT, organisée chaque année par l’ANACT, a pour sa 18e édition comme thème : « Travailler ensemble ».

Ce thème semble s’imposer comme une évidence : après plus d’un an de crise, la mise en place du télétravail forcé et l’éclatement des collectifs de travail, nous n’avons jamais eu autant besoin de travailler ensemble, de s’appuyer sur des coopérations solides, d’échanger collectivement sur les façons d’organiser le travail de façon efficace…

Pour la CFTC, la qualité de vie au travail est une notion complexe qui renvoie à de nombreuses dimensions. Loin d’une vision réductrice qui consisterait à l’associer au simple confort du salarié dans l’entreprise, la QVT désigne une démarche globale, stratégique et organisationnelle du travail qui permet de concilier à la fois des conditions de travail favorables pour les salariés et la performance de l’entreprise.

La QVT permet aux entreprises de s’interroger sur le travail et la qualité du travail, de donner les moyens aux salariés de s’exprimer pour favoriser les interactions et une coopération efficace. Dès lors, la QVT ne renvoie pas à des mesures isolées visant à améliorer le simple confort du salarié sur son lieu de travail, mais bien à une démarche globale et stratégique, pensée à l’échelle de l’entreprise. Elle met en relation trois dimensions :

– Les conditions de travail et d’emploi

– La capacité d’expression et d’action

– Le contenu du travail

Pour rappel, la QVT est une notion apparue dans un accord national interprofessionnel de 2013, conclu pour une durée de trois ans. Cet accord a été intégré dans le Code du travail par la loi Rebsamen, a minima, en imposant aux entreprises de négocier sur la QVT, mais avec une approche par étiquette ( la protection sociale et complémentaire des salariés, l’égalité professionnelle ou encore le handicap…), loin de la logique systémique et globale imaginée par la CFTC.

C’est pourquoi nous avons appelé en 2018 l’ensemble des partenaires sociaux à mettre en place un comité d’évaluation de l’ANI de 2013 et à relancer une négociation sur la QVT. L’ANI sur la santé au travail signé par les partenaires sociaux le 9 décembre 2020 n’a pas permis de faire le bilan de la négociation QVT et n’a pas apporté d’éléments concrets nouveaux sur cette thématique.

La CFTC réitère son appel et rappelle l’importance de la négociation sur la QVT à un moment où les entreprises doivent tout à la fois relancer leur activité, rétablir les collectifs et les communautés de travail et veiller à donner la parole à leurs salariés.