La CFTC tient son 53e congrès du 5 au 8 novembre 2019 à Marseille

La CFTC tient son 53e congrès du 5 au 8 novembre 2019 à Marseille

Partager

Mercredi 23 octobre 2019
Vie publique

La CFTC va tenir son prochain congrès à Marseille, du 5 au 8 novembre 2019. Vous vous dites : « et alors ? ». Pourtant, cela vous concerne. Vous ne le savez peut-être pas mais la CFTC a une influence directe sur votre vie de salarié.

La Confédération française des Travailleurs chrétiens (CFTC) tiendra son 53e congrès confédéral du 5 au 8 novembre 2019, à Marseille (parc Chanot). D’une part, elle va renouveler ses dirigeants. D’autre part, elle va adopter une nouvelle motion d’orientation. Ce texte guidera les actions de la CFTC au cours des quatre prochaines années. Ce processus démocratique se déroule en effet tous les quatre ans. Mais au fait, en quoi cela vous concerne-t-il ?

La CFTC agit sur vos vies de salariés

La CFTC participe à l’orientation et l’utilisation de vos cotisations sociales.
Elle administre en effet divers organismes paritaires, aux côtés d’autres organisations syndicales et patronales. Il s’agit notamment de l’assurance-chômage, l’assurance-maladie, les caisses de retraite, les organismes de logements sociaux, de formation professionnelle…

La CFTC influe directement sur le cadre conventionnel et légal de votre activité salariée. C’est ce que lui permet son statut d’organisation syndicale représentative au niveau national et interprofessionnel.

  • Ainsi, elle est écoutée par le Parlement et le Gouvernement avant le vote des lois relatives au travail. La CFTC a par exemple milité pour le droit à la déconnexion, aujourd’hui reconnu par la loi.
  • Elle participe, avec les autres partenaires sociaux (salariés et patronaux) à la négociation des accords nationaux interprofessionnels. Ceux-ci s’appliquent ensuite dans toutes les entreprises.
  • Dans les branches professionnelles (métallurgie, commerce, BTP, etc.) où elle est représentative, elle négocie vos conventions collectives.
  • Dans les entreprises où elle est représentative, ses délégués syndicaux négocient vos accords d’entreprise, par exemple sur le temps de travail ou les conditions de travail.

Au sein de vos CSE (les nouveaux comités d’entreprises), vos représentants CFTC portent votre voix auprès de votre direction. Ils vous informent aussi sur vos droits, notamment en matière de conditions de travail, de santé et de sécurité.

Le dialogue social pour construire le monde de demain

La CFTC est un syndicat réformiste et constructif. Son outil est le dialogue social. Celui-ci doit permettre d’aboutir à des accords « gagnant-gagnant », pour les salariés comme pour les entreprises. Pour ce faire, les transitions numérique et écologique doivent être prises en compte. C’est le sens du nouveau contrat social proposé par la CFTC.

  • Pour un Comité permanent du dialogue social

La CFTC milite pour la création d’un comité paritaire permanent du dialogue social. Composé de représentants employeurs et salariés, celui-ci identifierait les sujets sur lesquels il est nécessaire de négocier.

Lire aussi : Le projet de la CFTC

  • Pour un Régime Social Universel d’Activité (RSUA)

La vie des travailleurs a changé. Les emplois se créent aussi hors du champ de l’entreprise. La carrière d’un salarié ne s’envisage plus toute entière dans une même entreprise. Et elle est plus souvent marquée par des périodes de rupture et de transition. Afin de sécuriser les parcours, la CFTC demande que tous les droits sociaux soient attachés à toute personne, indépendamment de son activité (salariée ou autre).
Aujourd’hui, le Compte personnel d’activité (CPA) inclut le Compte Personnel de Formation (CPF), le Compte pénibilité et le Compte d’engagement citoyen. Pour aboutir au RSUA, la CFTC propose d’y ajouter des droits à la retraite, la santé, la prévoyance, l’épargne salariale, l’épargne-temps, le logement et contre l’exclusion.

Voir aussi : « Il faut inventer un nouveau système », Philippe Louis, Président confédéral de la CFTC

  • Pour un numérique au service de l’humain

Le numérique et la robotique sont en train de bouleverser le monde du travail. Celui-ci doit certes s’adapter. Mais il est aussi impératif de respecter les principes humains fondamentaux et les normes sociales internationales. En outre, le changement climatique ne doit pas être aggravé. Afin de relever ce défi, la CFTC appelle de ses vœux un Grenelle de la robotique et du numérique.

Voir aussi : Grenelle du numérique : la CFTC interpelle les candidats

La CFTC : un syndicat aux valeurs humanistes

La CFTC n’impose aucune pratique ou conviction religieuse mais elle est inspirée par la morale sociale chrétienne. Ses valeurs sont le respect de la dignité de chaque personne, le Bien commun, la subsidiarité et la fraternité.

Voir aussi : Les valeurs de la CFTC en vidéo

 

Laurent Barberon