Formation : ne perdez pas vos droits acquis au titre du DIF !

Formation : ne perdez pas vos droits acquis au titre du DIF !

Partager

Vendredi 23 octobre 2020
FORMATION PRO

Vous étiez salarié avant le 31 décembre 2014 ? Ne perdez plus de temps : reportez avant le 30 juin 2021 vos droits acquis au titre du DIF (Droit individuel de formation) sur votre CPF (Compte personnel de formation).

Initialement fixée au 31 décembre 2020, cette date butoir a été repoussée de 6 mois. Attention ! Une fois passée, vos droits seront perdus. Ne tardez plus : faites le transfert de vos heures de DIF en un clic.

DIF et CPF, quésaco ?

Le DIF était le dispositif de formation professionnelle en vigueur jusqu’au 31 décembre 2014 pour les salariés du secteur privé (jusqu’au 31 décembre 2016 pour le secteur public). Grâce à lui, vous pouviez cumuler jusqu’à 20h de formation par an, sans excéder 120 heures. 

Depuis 2015, le CPF, compte personnel de formation, a remplacé le DIF. Que vous soyez salarié(e), apprenti(e), indépendant(e), profession libérale, demandeur/se d’emploi ou fonctionnaire, dès lors que vous êtes un(e) actif/ve, vous avez un Compte personnel de formation (CPF).

C’est sur ce compte que vous cumulez de l’argent vous permettant d’accéder à des formations. Depuis le 1er janvier 2019, votre CPF est alimenté non plus en heures mais en euros. 500€ par an sont versés sur le compte des salariés qualifiés, dans la limite de 5 000€. Cette somme s’élève à 800€ par an pour les salariés non qualifiés. La limite du CPF est alors de 8 000€.

Sachez que vous êtes le seul à pouvoir mobiliser votre compte, votre employeur ne peut en aucun cas vous y contraindre. Vous avez en revanche besoin de son accord pour suivre une formation qui se déroule tout ou partiellement sur votre temps de travail.

Comment reporter vos heures de DIF sur votre CPF ?

Pour bénéficier de ce transfert de droits, vous devez vous rendre sur moncompteformation.gouv.fr et y saisir votre solde d’heures de DIF. Pour le connaître, il vous suffit de vous référer aux documents fournis par votre employeur (bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015 ; attestation de droits au DIF ou certificat de travail). 

Vos heures acquises au titre du DIF seront alors créditées sur votre CPF, à raison de 15 € par heure, soit un total pouvant atteindre jusqu’à 1 800 € si vous avez atteint le plafond des 120 heures. 

Pour en savoir plusconsultez notre vidéo “Comment utiliser votre CPF ?” 

UNE AUTRE ÉCHÉANCE AU 30 JUIN : VOTRE ENTRETIEN PROFESSIONNEL AVEC VOTRE EMPLOYEUR

Le 30 juin est marqué par une autre échéance importante pour les salariés : la date butoir de votre entretien professionnel, rendez-vous obligatoire à ne pas manquer.

Se tenant tous les deux ans, il vous permet d’envisager vos évolutions professionnelles ainsi que les formations en mesure de vous aider à y parvenir.

Lire aussi : Organisez votre entretien professionnel avant le 30 juin !