`` Une minute avec Cyril. C : de l'importance du dialogue social
Suivez-nous

[VIDÉO] Une minute avec Cyril C. : de l’importance du dialogue social

18 mai 2022 | Évènement

  • Partage

« Le dialogue social est l’essence même de notre action en tant que syndicat, et à plus forte raison à la CFTC. Alors je le dis ici, à nos militants, comme je l’ai dit au Président de la République, il faut prendre le temps d’un dialogue social constructif. » Cyril Chabanier

« Bonjour les amis,

Aujourd’hui pour cette nouvelle « Minute » j’ai choisi un thème qui m’est cher, et qui l’est à chacun à la CFTC : le dialogue social.

Le dialogue social est l’essence même de notre action en tant que syndicat, et à plus forte raison à la CFTC.

Alors je le dis ici, à nos militants, comme je l’ai dit au Président de la République, il faut prendre le temps d’un dialogue social constructif.

Ne repartons pas sur une course effrénée vers les ordonnances, les 49.3 ou autres artifices qui permettent de passer outre le temps de la concertation.

Pour les retraites par exemple, les indicateurs économiques ont changé, les prévisions nous disent qu’il n’y a plus d’urgence à faire une réforme pour atteindre l’équilibre financier. En revanche, c’est du temps long de la négociation que peut naître une réforme juste.

Le dialogue social non seulement fonctionne, mais je crois sincèrement qu’il peut être, et qu’il doit être, la réponse aux nombreuses fractures qui touchent en ce moment notre pays :

  • à la fracture territoriale, grâce à un dialogue décentralisé, notamment dans la fonction publique ;
  • à la fracture générationnelle, en trouvant justement un équilibre pour les retraites comme sur le marché de l’emploi entre les séniors et les jeunes actifs.

Mais les syndicats doivent aussi être des réponses à la fracture sociale via le dialogue social.

C’est grâce à la négociation que les salaires, les minimas de branches et le pouvoir d’achat augmenteront.

Grâce au dialogue social que l’égalité salariale entre femme et homme progresse, ou que l’on arrivera à enfin reconnaître et considérer les travailleurs et les travailleuses de première et seconde ligne.

Alors bien sûr, les partenaires sociaux ne peuvent pas tout… tout seuls. Mais il y a une nouvelle opportunité : un quinquennat s’ouvre et le Président semble résolu à changer de méthode. Eh bien, je dis « chiche », la CFTC y est prête.

D’ailleurs preuve de cette volonté, la CFTC vient de négocier un Accord national interprofessionnel visant à moderniser le dialogue social. »

Actualités, ressources, ne manquez rien abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, ressources, ne manquez rien…

Abonnez-vous à la newsletter !