Ségur : la CFTC déçue mais pas surprise

Ségur : la CFTC déçue mais pas surprise

Partager

Lundi 13 juillet 2020
Ségur de la Santé

Alors que le Ségur de la santé s’est achevé la semaine dernière, force est de constater que l’essentiel des débats a porté sur l’hôpital et les revalorisations salariales de ses personnels. Bien loin de l’ambition initiale affichée.

Présente au lancement des débats par le Premier ministre d’alors, Edouard Philippe, la CFTC et sa fédération santé sociaux ont vite été mises à l’écart comme d’autres organisations non représentatives dans les instances de l’hôpital public. Le ver était déjà dans le fruit. 

Dans ces conditions comment sortir d’une vision « tout hôpital » ? comment répondre à l’aspiration initiale du Ségur, pourtant portée par Edouard Philippe ?  Pour rappel, en conclusion du lancement du Ségur ce dernier avait déclaré :

« Notre mission, ce n’est pas seulement de refonder l’hôpital c’est aussi d’imaginer des politiques de santé publique qui permettent, avant l’arrivée à l’hôpital, de faire en sorte que notre système de santé ait produit des effets. Cela passe sans doute par plus de prévention, par plus d’éducation, par une bonne organisation de l’ensemble des acteurs, y compris avant l’hôpital. Je ne voudrais pas, qu’avant que s’engage cette discussion, cette réflexion, cette négociation, cette promesse du Ségur de la Santé, que nous soyons comme absorbés par les questions d’organisation et de financement et que nous oublions les questions de politique publique et d’axer vers les Français. » Les craintes étaient fondées. 

Si elles prennent acte des hausses de rémunération prévues par accord, la CFTC et sa fédération Santé-Sociaux déplorent les écarts de revenus qui demeurent entre le monde de la santé et d’autres secteurs d’activité. Des écarts injustifiés au regard de la valeur sociale ajoutée de ces métiers ! La CFTC et sa fédération Santé-Sociaux regrettent de n’avoir pu porter une autre voix lors de ces rencontres. Afin d’y remédier, elles souhaitent faire part de leur vision de la Santé post Covid.

Afin d’y remédier, elles souhaitent faire part de leur vision de la Santé post Covid, au travers d’un document de 8 pages exposant cette vision, avec de nombreuses propositions concrètes autour de 4 chantiers prioritaires :

  • Une nouvelle organisation et un pilotage de notre système de soins pour instituer une organisation porteuse de sens et efficace.
  • La refonte du financement du système de santé pour une meilleure articulation avec les objectifs de santé publique.
  • La revalorisation des métiers et des carrières des professionnels hospitaliers ou médico-sociaux, à la hauteur de leur utilité sociale et de leur engagement pour le service public de santé
  • Réinventer la politique Européenne de la santé

Télécharger la contribution de la CFTC au Ségur de la santé (format .pdf)

Crédit photo : Jonathan Borba / Pexels