La CFTC incite ses militants à prendre part au grand débat

La CFTC incite ses militants à prendre part au grand débat

Partager

Jeudi 17 janvier 2019
Grand débat national

Après la loi sur les mesures d'urgence économique et sociale, le gouvernement instaure aujourd'hui un "Grand débat national" sur un certain nombre de grandes thématiques. Nous ne pouvons que souscrire à un dialogue social ouvert à tous !

Sans revenir sur les événements passés, la CFTC n’a eu de cesse ces dernières années de rappeler aux pouvoirs publics leur obligation morale de faire en sorte que chaque citoyen, chaque famille puisse vivre dignement des ressources obtenues par leur travail. Le malaise actuel est la conséquence, pour une bonne part, des difficultés à satisfaire depuis trop longtemps cette obligation. Le grand débat national constitue une occasion de comprendre et résoudre ces difficultés.

Le gouvernement a la main sur l’organisation de ce grand débat national. Des réunions d’initiative locale sont prévues ainsi que des contributions en ligne via une plateforme créée pour l’occasion. Vous trouverez sur cette plateforme toutes les informations relatives aux diverses modalités de participation au débat. Nous vous invitons à relayer ces informations auprès de vos équipes et / ou de vos militants.

Si la CFTC incite ses équipes militantes à prendre part aux débats, elle ne donnera en revanche pas de consignes particulières sur le fond des sujets qui seront sur la table. Nous leur mettons toutefois à disposition un cahier revendicatif (voir l’encadré ci-dessous) dans lequel nous rappelons certaines des grandes propositions votées lors de notre Congrès de Vichy ou d’autres positions adoptées depuis.

À la lumière de l’analyse que nous faisons des événements, ces propositions nous paraissent plus appropriées que jamais. Elles s’inscrivent parfois dans les grands thèmes définis par le gouvernement et parfois en dehors ou « à cheval » sur plusieurs d’entre eux. Elles correspondent surtout à ce que nous considérons être nos « coeurs de compétences » en tant que syndicalistes.