Parlez-nous de vous ! l’édito d’Eric Heitz

Parlez-nous de vous ! l’édito d’Eric Heitz

Partager

Mercredi 20 mai 2020
Crise du Covid-19

Dix jours ont passé. Avec le déconfinement, nous retrouvons peu à peu liberté de mouvements dans nos vies personnelles. En la matière, évoluer dans les espaces autorisés, y retrouver les siens, à condition bien sûr de respecter les gestes barrière, est affaire de choix individuel. Et comme telle, infiniment variable. Professionnellement, le paysage est tout aussi contrasté. Certains retrouvent leur environnement de travail, rejoignant parfois ceux qui ne l’avaient jamais quitté. D’autres continuent de télétravailler ou de chercher un emploi, d’autres encore, attendent la reprise de leur activité

Nous le savions : déconfinement ne rimerait pas avec retour à la “normale”. La crise sanitaire toujours en cours modifie nos habitudes. Et nous le savons : ses conséquences seront multiples sur notre activité. Pour une durée inconnue, les modalités sanitaires complexifient le quotidien. On ne fréquente plus ses collègues, le public ou ses clients comme on le faisait auparavant. Soucieux de se protéger comme de les protéger, la proximité s’amenuise, les barrières et les protections se multiplient.

Déjà, les conséquences économiques se font sentir dans nombre de secteurs : le transport, le tourisme, le spectacle ou encore la restauration… Entreprises et emplois y sont menacés, et dans le meilleur des cas, des pressions fortes sur les conditions de travail ou les rémunérations sont à prévoir. Comme les médias s’en font l’écho, mais surtout, comme les discussions que nos délégués syndicaux et mandatés peuvent avoir sur le lieu de travail le démontrent, l’heure est à la crainte et aux incertitudes.

Pour représenter les travailleurs dans leur diversité, défendre leurs intérêts et porter leur parole dans l’espace public et auprès des décideurs (politiques, économiques et sociaux), la CFTC se doit donc d’avoir une vision précise de la situation dans l’ensemble du territoire.
Ainsi, nous avons besoin que vous nous exprimiez les défis et les menaces auxquels vous êtes confrontés, et pour lesquelles vous attendez un soutien de la CFTC et de ses structures. Car, dans le grand bruit médiatique qui fait notre quotidien, l’ensemble de vos voix, ce collectif intelligent, puissant, est pour nous le plus parlant des baromètres sociaux.