Qui sont les acteurs du dialogue social en entreprise ?

Qui sont les acteurs du dialogue social en entreprise ?

Partager

Vendredi 2 août 2019
Dialogue social

Connaissez-vous les acteurs du dialogue social dans votre entreprise ? Quel est leur rôle ? La CFTC vous explique tout.

En France, le dialogue social joue un rôle clé dans l’entreprise. Il participe au maintien d’une bonne cohésion, à la défense des intérêts des salariés et à la résolution efficace des problématiques économiques et sociales. Mais en pratique, il n’est pas toujours simple quand on est salarié de savoir à qui s’adresser. Pourtant dans chaque entreprise votre voix est portée et défendue par différents représentants. Vous pouvez vous adresser à eux pour poser vos questions, évoquer une situation, trouver des solutions.

Les différents acteurs du dialogue social

  • Les instances représentatives du personnel

Né des dispositions de l’ordonnance n°2017-1386, le CSE (Comité Social et Économique) est l’instance représentative du personnel. Si elle existe déjà dans certaines structures, sa mise en place est échelonnée d’ici au 1er janvier 2020.
Elle vient remplacer le Comité d’Entreprise, le Délégué du Personnel et le CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) et hérite ainsi de leurs prérogatives. Dans les entreprises d’au moins 11 salariés, le CSE a pour mission de présenter à l’employeur les réclamations des collaborateurs (salaire, application du code du travail, protection sociale…). Mais il profite surtout de pouvoirs étendus dans les entreprises de plus de 50 salariés. Son rôle ? Améliorer les conditions de travail, promouvoir la santé, la sécurité, mais aussi assurer la prise en compte des intérêts des salariés en assurant leur expression collective.

  • Les délégués syndicaux

Les délégués syndicaux ont pour principale mission de négocier (les augmentations de salaires collectives, le nombre de jours de congés, de jours de RTT…) et conclure des accords d’entreprise. Mais ils sont aussi là pour répondre à vos questions ou vous aider à mieux défendre vos droits, au quotidien comme dans les situations qui peuvent devenir conflictuelles (licenciement, faute grave…).

À la CFTC, notre action syndicale est une démarche globale pour défendre la vie au travail mais aussi la personne qu’est le travailleur. Parce que nous souhaitons avant tout un dialogue social efficace, nous cherchons à mettre en place des accords gagnants pour toutes les parties, à travers une culture de la négociation, respectueuse des salariés et prenant en compte l’exigence de performance des entreprises.

  • Les responsables RH et les managers

Les responsables des Ressources Humaines sont généralement les personnes désignées par l’entreprise pour faire le lien entre la direction et les salariés. En contact avec les collaborateurs, ils peuvent recueillir leurs attentes, notamment au cours d’entretiens individuels, et accompagner les transformations pour favoriser un meilleur climat social. En entreprise, les RH sont un vecteur clé du dialogue social.

Leur rôle est dans une certaine mesure complété par celui des managers de proximité. Par leur contact quotidien avec leurs équipes, ils ont aussi un rôle à jouer pour favoriser le dialogue social, notamment dans la remontée et la diffusion des informations.

  • Les dirigeants

Parce qu’ils fixent la stratégie et les moyens de l’entreprise, les dirigeants sont des acteurs clés du dialogue social. Ils peuvent favoriser la bonne circulation de l’information et débloquer les moyens nécessaires à la réalisation de nouvelles idées ou à la mise en place de mesures.

Comment choisir son interlocuteur ?

Vous vous demandez concrètement quel interlocuteur privilégier en cas de problème ? Ce choix va être orienté par différents critères : la taille de l’entreprise, sa composition et la problématique rencontrée.

  • Entreprise de moins de 11 salariés

Bien sûr il est toujours possible de vous adresser à votre manager ou à un responsable. Mais si votre question vous semble trop délicate à poser, vous pouvez directement prendre contact avec la CFTC de votre département.

En cas de situation particulière comme un entretien préalable de licenciement ou une rupture conventionnelle par exemple, il est souvent préférable d’être assisté. Vous pouvez pour cela vous adresser à un conseiller du salarié.

Bon à savoir

La liste des conseillers du salarié figure dans la liste DIRECCTE (rubrique « Travail et relations sociales » du site) de votre région ou dans votre Mairie.

  • Entreprise de 11 à 50 salariés

Un élu du CSE, ou un délégué du personnel, pourra le plus souvent répondre à vos questions.

Bien sûr, vous avez cette fois encore la possibilité de prendre contact avec la CFTC de votre département.

  • Entreprise de plus de 50 salariés

En cas de questions, vous pouvez vous adresser à un délégué syndical ou à un élu du CSE.

En l’absence de CSE et si vos interrogations concernent une problématique spécifique (contrat de travail, procédure de licenciement, orientations stratégiques de l’entreprise ou même conditions de travail estimées problématiques), un interlocuteur dédié pourra vous accompagner. Vous pouvez découvrir ici la liste des personnes à consulter.

Crédit photographique : Bernard Gouédard