Elections TPE : tout se joue sur le terrain !

Elections TPE : tout se joue sur le terrain !

Partager

Vendredi 6 janvier 2017

Représentativité : des raisons d'y croire

A mi-parcours du cycle électoral TPE, la CFTC quadrille le terrain, de jour comme de nuit ! Que ce soit à midi à la Gare de l’Est, menés par leur Secrétaire général, ou en pleine nuit, sur le marché de Rungis, les militants et élus de la CFTC n’ont pas lésiné sur les moyens pour rencontrer des salariés de TPE.

Pas besoin de jouer sur la quantité quand on sait y faire avec qualité !

Voilà un credo que pourraient partager les salariés des TPE et une CFTC en quête de représentativité. Face aux légions réglées déployées par les plus grandes organisations syndicales, la CFTC a su composer avec ingéniosité et art maîtrisé du dialogue pour convaincre et échanger, sur le terrain.

Hier encore, jeudi 5 janvier, au cours de la pause déjeuner, militants et élus de la confédération, menés par Bernard Sagez, le Secrétaire général, ont cerné la Gare de l’Est. Les salariés des TPE, mi-surpris, mi-ravis, ont ainsi pu écouter des militants concernés, passionnés et attentifs, sac ou sandwich à la main. Une opération qui a bien marché malgré le froid, et qui a donné un lieu à un reportage dans le 19/20 de France 3.

 

Le diaporama

[biquetslider id= »6″]

Tracter même la nuit, à Rungis !

Le même jour, mais encore un peu plus tôt, 3 villages CFTC avaient été dressés aux alentours du célèbre marché international de Rungis. A proximité de l’accueil « viandes », de l’accueil « produits laitiers » ou du marché aux fleurs, les militants ont veillé de 3h à 8h30, alors que les femmes et hommes en blouse de Rungis allaient et venaient.

Des rencontres hautes en couleur qui laisseront leur empreintes autant sur ces salariés peu souvent visités que sur nos militants…

Rungis intr 1
Le village CFTC à Rungis

Rungis intr 2
Les militants ont veillé de 3h à 8h30.