Covid 19 : la reprise d’activité en présentiel dans les CFA et organismes de formation

Covid 19 : la reprise d’activité en présentiel dans les CFA et organismes de formation

Partager

Mercredi 13 mai 2020
Coronavirus

La ministre du Travail a annoncé le 7 mai que les organismes de formation (OF) et les centre de formation d’apprentis (CFA) pourraient de nouveaux accueillir leurs stagiaires et apprentis à compter du 11 mai.

En attendant la publication imminente d’un Questions/Réponses sur ce sujet, quelles peuvent être les pratiques sanitaires à respecter pour une réouverture de ces locaux en toute sécurité ?

Le décret n°2020-545, du 11 mai 2020, précise que « l’accueil des usagers est autorisé au sein des établissements, à compter du 11 mai 2020, et organisé dans des conditions de nature à permettre le respect des règles d’hygiène et de distanciation sociale », comme le prévoit le protocole national de déconfinement, publié le 3 mai par le ministère du Travail.

Comme pour l’ensemble des entreprises, ces règles correspondent à l’application des gestes barrières, à la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes et au port du masque dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties.

De plus, le port du masque est obligatoire pour les personnels des établissements lorsqu’ils sont en présence des élèves.

Pour autant, OF et CFA sont toujours en attente du protocole sanitaire propre à leur secteur d’activité. Ce dernier devant détailler à la fois les étapes à suivre pour reprendre les activités en présentiel, la manière dont devront s’organiser les formations et les informations à transmettre aux stagiaires / apprentis et aux salariés de ces différents types d’organismes.

Document amené à être complété par un « guide à destination des acteurs intervenant dans le champ de l’apprentissage et de la formation continue » afin de détailler plus en avant les recommandations sanitaires à respecter par les OF et CFA, notamment en matière de restauration et d’hébergement.

Durant ce laps de temps, les OF et CFA ne sont pas totalement démunis car ils disposent déjà d’un guide de recommandations de sécurité sanitaire réalisé par la fédération Syntec.