Une militante CFTC à l’honneur sur LCP

Une militante CFTC à l’honneur sur LCP

Partager

Vendredi 7 décembre 2018
A la télé

Nathalie Pillet, figure de la CFTC dans le Loiret, est l’une des cinq syndicalistes suivis par le réalisateur Daniel Bouy, dans le cadre d’un documentaire sur l’engagement syndical. Loin des clichés.

Des femmes et des hommes consacrent leur temps, leur énergie, leur intelligence et leur cœur à la défense de leurs collègues de travail au sein d’un syndicat. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs motivations ? Quel est leur quotidien ? Qu’espèrent-ils ? Comment sont-ils perçus par leurs familles, leurs collègues, leur hiérarchie ?

« Va voir le délégué » propose d’aller à la rencontre de ces « citoyennes et citoyens de l’entreprise » à travers cinq portraits, cinq salariés de petites entreprises ou de grands groupes des secteurs public et privé, cinq militants qui, sans être permanents de leurs syndicats, consacrent un large part de leur temps et de leur énergie à leurs mandats de délégués du personnel, de porte-parole des salariés. Parmi eux, Nathalie Pillet, qui milite à la CFTC chez Brandt (dans le Loiret), depuis plusieurs dizaines d’années. « J’aime mon usine », confie-t-elle. Et ce, malgré la discrimination syndicale qu’elle a vécue. Nathalie Pillet est fière de son engagement : « on se bat tous les jours (…) pour nos collègues de travail. »

« Cette pratique du syndicalisme, je l’ai vécue quelques années. Elle m’a inspiré de nombreuses questions : pourquoi s’engager dans le militantisme syndical ? En quoi cela consiste concrètement ? Que peut-on retirer de cette expérience ? », explique Daniel Bouy le réalisateur.

Ce documentaire porte une réflexion sur les relations entre salariés et la prise en compte de leurs voix dans la gestion des entreprises.

Crédit photo : Pixabay