Conférence de financement : les efforts doivent être partagés

Conférence de financement : les efforts doivent être partagés

Partager

Mardi 18 février 2020
Réforme des retraites

L’objectif d’un rééquilibrage financier du système avant l’instauration du futur régime peut se concevoir. Une condition toutefois : que les propositions faites par les partenaires sociaux, dont la CFTC, s’établissent sur des bases claires, qu’il s’agisse des montants en jeu ou encore des acteurs en cause derrière ces déficits.

Dans le cadre de la Conférence sur l’équilibre et le financement des retraites, un groupe de travail s’est réuni ce jour au ministère des Solidarités et de la Santé.

L’objectif de ce groupe de travail : équilibrer le système de retraite à horizon 2027, sans baisse des pensions ni hausse du coût du travail.

Cette première des 3 séances de travail programmées devait permettre de clarifier les raisons du déficit projeté à horizon 2027.

Cyril Chabanier, président de la CFTC, conduisait la délégation. À cette occasion, il a mentionné une étude INSEE qui révèle une moindre progression des gains d’espérance de vie pour la période 2014-2019. Si cette tendance devait se poursuivre, il faudrait alors revoir à la baisse le déficit programmé pour 2027.

Il a, par ailleurs, rappelé qu’on pouvait estimer à environ 1/4 la part des mécanismes de solidarité relevant de la responsabilité de l’État (impôt) et environ 3/4 la part des pensions de retraites relevant des cotisations sociales.

L’objectif d’un rééquilibrage financier du système avant l’instauration du futur régime peut se concevoir. Une condition toutefois : que les propositions faites par les partenaires sociaux, dont la CFTC, s’établissent sur des bases claires qu’il s’agisse des montants en jeu ou encore des acteurs en cause derrière ces déficits.
Dans cette logique, Cyril Chabanier a redit que les efforts visant à réduire ces déficits devaient être équitablement partagés entre l’État, les entreprises et les travailleurs. C’est aussi la condition sine qua non d’un compromis acceptable par nos concitoyens !

Passage médias CFTC

20h de France 2, le 18 février 2020

BFM

Une heure en France, France Bleu, le 18 février 2020

RMC, Les grandes Gueules, le 18 février 2020

Presse écrite

« L’espérance de vie augmente moins vite que prévu, nous avons calculé que cela réduirait de 2 milliards le déficit2027 », plaide, quant à lui, Cyril Chabanier, le président de la CFTC.
Les échos https://www.lesechos.fr/economie-france/social/les-partenaires-sociaux-pointent-la-responsabilite-de-letat-dans-le-deficit-des-retraites-1172868
«L’Etat a une part importante de responsabilité, dans la non-compensation des exonérations fiscales et sociales, qui prive le système de recettes », enchaîne Cyril Chabanier, le président de la CFTC
Le Monde https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/02/17/retraites-la-dette-du-systeme-pourrait-atteindre-113-milliards-d-euros-entre-2018-et-2030_6029839_823448.html
« Nous devons réussir, montrer que le dialogue social aboutit à un compromis.»
Lien : https://www.lopinion.fr/edition/economie/conference-financement-retraites-qui-veut-vraiment-accord-211986