Emploi des personnes handicapées : la situation tarde à évoluer !

Emploi des personnes handicapées : la situation tarde à évoluer !

Partager
Lundi 13 novembre 2017
HANDICAP

21e Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées : mobilisons-nous !

SEMAINE EUROPÉENNE POUR L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES – La situation des salariés handicapés tarde à s’améliorer sur le marché du travail.

  • Les entreprises emploient 3,3 % de salariés handicapés – alors que la loi en exige 6 %.
  • Le handicap demeure la 2e cause de discrimination – il compte pour 19 % des réclamations déposées auprès du Défenseur des droits.
  • Les personnes handicapées sont 2 fois plus touchées que les autres par le chômage.

Pour renverser la donne, la CFTC mène depuis plusieurs années de nombreuses actions d’information, de sensibilisation, de formation et de communication. Objectif ? Que les employeurs considèrent d’abord les compétences.

Pour la 21e édition de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, les fédérations professionnelles, les unions régionales et départementales, les référents handicap et les syndicats CFTC organisent de nombreux événements sur l’ensemble du territoire pour informer, former et sensibiliser les adhérents, les salariés et les employeurs. 

Les freins à l’embauche des personnes handicapées résultent pour la plupart d’une méconnaissance des situations réelles. Pour changer les mentalités, c’est à chacun de se mobiliser, en s’informant et en diffusant les documents de sensibilisation. Alors, venez nombreux nous rencontrer !

Qui sont les acteurs de l'intégration ?

Les acteurs de l’entreprise

  • Le DS négocie les accords handicap et veille à leur suivi. Il participe également à la négociation sur le handicap dans le cadre des NAO (thème obligatoire depuis la loi du 11 février 2005).
  • Le CE, le DP et le CHSCT participent, chacun dans ses fonctions respectives, à la mise en place de mesures facilitant l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés. Ils veillent à prévenir toute discrimination à l’encontre des travailleurs handicapés.
  • La DRH/mission handicap pilote et coordonne la politique handicap de l’entreprise, qui est relayée localement par le référent handicap.
  • Le médecin du travail veille aux conditions de travail (adaptation du poste, prévention des risques, conseils en cas d’avis d’inaptitude).

Les experts externes

Les institutions locales (MDPH…) et les associations (Agefiph, Cap emploi…) proposent aides et services pour accompagner le salarié handicapé dans son parcours professionnel.

Crédit photographique : fotolia / Dennis Kornilov