2012-09-25

Les relations collectives de travail dans l'entreprise et la négociation de branche

 
Le dialogue social est un ensemble regroupant les relations collectives de travail dans l’entreprise, la négociation de branche (qui met notamment en place les conventions collectives), la négociation interprofessionnelle, ainsi que les relations entre les partenaires sociaux (représentants des salariés et des patrons) et avec l’État.
 
Le dialogue social est formalisé et organisé selon des règles précises, au sein d’instances officielles, car il nourrit le droit social.
 
Il appartient donc à des organisations « représentatives ».
 
La liberté syndicale, le droit, pour le salarié, de participer par l’intermédiaire de ses représentants à la détermination collective des conditions de travail ainsi qu’à l’organisation, la gestion et la marche générale des entreprises sont des droits fondamentaux : le principe de participation des travailleurs à la gestion des entreprises figure dans le préambule de la Constitution de 1946.


Le nombre d'accords signés, à tous les niveaux, reste élevé et ne diminue pas
.
 
Le nombre d'entreprises bénéficiant d'une présence syndicale et d'institutions représentatives du personnel (IRP) tend à augmenter.
Parallèlement, les grandes confédérations demeurent en tête lors des élections prud'homales (où la CFTC atteint près de 10 % des voix), et la forte participation aux élections professionnelles (où la CFTC est le seul syndicat à progresser depuis 1967).
 
Ce qui, les sondages le confirment, permet de dire qu'une majorité de salariés fait confiance aux organisations syndicales actuelles.