2013-02-22
Elles ont des droits, mais ne le savent pas.

Elles ont des droits, mais ne le savent pas

27 février 2012
L'édito de Pascale Coton pour La Lettre confédérale CFTC 1389 du 23 février 2012
Pour la CFTC, les salarié(e)s des très petites entreprises, les TPE, sont des salarié(e)s comme les autres. Les petits patrons auraient parfois tendance à l’oublier. Pas de manière intentionnelle bien sûr, ils ont leur boutique à faire tourner, les tiroirs-caisses à remplir, toute une série de problèmes à régler pour maintenir leur activité à flot. Ces salarié(e)s bénéficient pourtant des mêmes droits, mais dans la plupart des cas ils, ou elles, ne les connaissent pas. La CFTC a donc décidé d’aller à leur rencontre, dans le cadre de la précampagne “ élections TPE ”, qui ont lieu en fin d’année.
 
Le 8 mars, à l’occasion de la Journée de la femme, la CFTC en profite pour lancer une opération “séduction” en mettant en lumière les femmes qui travaillent dans ces petites entreprises – près d’un salarié de TPE sur deux. Vous les croisez en allant chercher votre pain, en accompagnant vos enfants malades chez le médecin,… elles sont boulangère, secrétaire médicale, mais aussi coiffeuse, serveuse, pompiste,... Comme d’autres femmes, elles continuent d’être pénalisées : leur salaire reste inférieur de 20% à celui des hommes, elles sont recrutées pour des temps partiels à défaut d’un temps plein,… En attendant que les lois – qui existent ! – soient appliquées, la CFTC occupera le terrain pour aider ces femmes à mieux connaître et défendre leurs droits. Le 8 mars, la CFTC sera spécialement à l’écoute des salariées des TPE et même aux petits soins pour elles, en allant à leur contact, répondre à leurs questions, les aider à (ré)concilier leur vie de famille avec leur petite entreprise.
 
Dans le Languedoc-Roussillon, le Morbihan ou encore en Champagne-Ardenne, les militants CFTC vont même leur offrir des roses, en Île-de-France des miroirs de poche. Dans une vingtaine de villes, plus ou moins grandes, ils se sont mobilisés, comme à Bordeaux, Caen, Tours, Angers, Lille, mais aussi à Vernon, Évreux, Épinal, Amboise, Belfort, Bar-le-Duc,… Un grand merci à toutes et à tous. Dans cette campagne, la CFTC ne le cache pas, elle veut tout : le beurre (le vote des salariés des TPE), l'argent du beurre (leur adhésion),… et le sourire de la crémière ! Le 8 mars, vous aussi, joignez-vous à ces rencontres !
 
Pascale Coton
Secrétaire générale
Retour à la liste .