2016-02-11
La CFTC choquée par le rapport de la Cour des comptes sur la Poste.

La CFTC choquée par le rapport de la Cour des comptes sur la Poste

10 février 2016
La CFTC Section La Poste se dit très choquée par les termes du rapport annuel de la Cour des Comptes qui épingle l’organisation de la distribution et le rôle des 73 000 facteurs de La Poste.
 
La baisse bien réelle du courrier a été anticipée par l’entreprise depuis une quinzaine d’années. Les centres courrier sont réorganisés tous les deux ans afin d’adapter les moyens humains à la charge effective. Au passage ce sont de nombreux départs à la retraite qui ne sont pas remplacés (un quart des effectifs ont été supprimés en 7 ans ; de 100 000 en 2008 les facteurs sont passés à 73 000 en 2015).
 
La baisse n’est pas imputable aux facteurs mais pourtant ce sont eux qui en subissent les conséquences : tournées surchargées, horaires dépassés, tournées non assurées par manque de personnel. La CFTC constate une fatigue accrue du personnel avec une pyramide d’âge élevée et un absentéisme qui explose.
 
Les dépassements en heures supplémentaires non payées gangrènent la profession. La pénibilité de la distribution n’est jamais évoquée alors qu’elle génère des inaptitudes et des licenciements. La Poste déploie de nouveaux modes de distribution avec une vacation exclusivement effectuée à l’extérieur durant près de 6 heures sur 6 jours par semaine qui vont encore aggraver la situation.
 
Sébastien ANFRAY, responsable Courrier à la CFTC s’en inquiète: « la charge de travail s’accroît, les services de proximité se développent et se diversifient mais La Poste refuse d’augmenter en conséquence le temps consacré dans les organisations de travail
 
La CFTC est dans l’incompréhension face aux préconisations de la Cour des Comptes. La CFTC s’étonne de voir repris, à quelques détails près, les velléités de La Poste alors qu’elle ne fait aucun écho de l’audition des syndicats de l’entreprise le 5 février 2015. Par exemple, le regroupement des boîtes aux lettres en zones rurales existe depuis très longtemps (ce sont les CIDEX). Quant à la distribution 6 jours sur 7 c’est toujours une obligation de service public en France.
 
A l’heure où l’entreprise se réforme à vitesse grand V, ce rapport est-il vraiment une coïncidence ?
Retour à la liste .